Offrir une lampe japonaise faite maison

Lampion japonais

Peu importe le contexte, les idées cadeaux ne manquent pas. Toutefois, ces derniers temps, ce sont les articles fabriqués par soi-même qui ont le vent en poupe. Voici, par exemple, comment créer des lampes japonaises sans être un as des travaux manuels.

Une lampe faite maison est un cadeau passe-partout

C’est l’attention, paraît-il, qui compte et non l’article du cadeau en lui-même. Je ne sais pas pour vous, mais je n’y crois pas trop à cet adage. Me concernant, j’accorde beaucoup d’importance à la qualité des articles que mes proches et mes connaissances m’offrent. La preuve, il m’est arrivé d’échanger régulièrement les cadeaux qui m’ont déplu. Par contre, je n’ai jamais été déçue par les accessoires et les objets faits main, peut-être parce que je sais que la personne y a mis tout son cœur.

Du coup, je multiplie les cadeaux faits main à l’attention de mon entourage. Je les encourage d’ailleurs à en faire de même. Et dernièrement, j’ai déniché un article qui s’adapte à toutes les situations, que ce soit un anniversaire, une fête de naissance, ou un mariage… Une lampe s’offre quelle que soit la circonstance. Mais d’autres idées de créations manuelles sont dispos ici : https://www.bricoleurpro.com/dossiers-cat-11-diy-bricolage-decoration.html.

La fabrication de la lampe japonaise

Ma toute première création était une lampe de chevet japonaise donnée à une petite cousine lorsqu’elle a emménagé dans son nouvel appartement. Sa réalisation est vraiment facile, même si je m’y suis prise à deux fois avant de réussir. Pour ce modèle, vous devez avoir en votre possession du papier cadeau en rouleau dans les tons blanc cassé ou crème. Préférez des modèles avec des motifs japonais comme les fleurs de cerisier par exemple. Moi, j’ai eu la chance de trouver du papier de riz, c’est encore mieux.

Lampe japonaise

Pour le cadre, seize baguettes de bambous seront également nécessaires, ainsi que de l’isorel ou du carton épais en guise de support. Sans oublier l’interrupteur, le fil et le kit de douille pour l’ampoule que vous pourrez trouver chez Leroy Merlin par exemple. Pour éviter de trop chauffer les parois de la lampe, je conseille les LED. Ces dernières dégagent peu de chaleur. Ainsi, je commence par définir les dimensions de la lampe. À l’aide d’un cutter, j’adapte les baguettes en fonction des longueurs désirées.

J’étale le papier puis j’y colle quatre baguettes de manière à former un carré. Je laisse sécher et je découpe avec des ciseaux. Je répète l’opération trois fois afin d’obtenir quatre panneaux. Je monte en parallèle l’interrupteur sur l’une des extrémités du fil et sur l’autre le socle qui recevra l’ampoule sur l’autre. Par la suite, je fixe l’ensemble sur l’isorel préalablement troué pour y introduire la douille. J’installe mon ampoule LED.

Avec de la colle à bois, je pose les quatre panneaux sur le support les uns contre les autres. N’hésitez pas à user d’un pistolet à colle si vous en avez. Je patiente une vingtaine de minutes pour que la structure se solidifie. Je branche et j’appuie enfin sur l’interrupteur pour admirer mon travail. Dans un souci d’esthétisme, vous pouvez fabriquer un cinquième panneau qui servira de dessus de lampe. Quant à moi, j’ai choisi de laisser le luminaire tel quel pour éviter les problèmes de surchauffe.

Écrit par Joyce le dans Cadeaux déco

1 commentaire